La foudre, une souscription populaire, après la destruction du clocher d'Anneville, une grosse cloche remplaça les trois anciennes. Patrice Bizet nous la décrit...

Avant l’incendie du 30 janvier 1938, le clocher de l’église d’Anneville-sur-Seine renfermait trois cloches. La plus grosse datait de 1844, la moyenne de 1819, et la petite de 1825.

   Une nouvelle cloche nommée Marie-Barbe-Thérèse par Jacques Darcel le parrain et Eliane Hulin la marraine fut bénite le 3 septembre 1939 par S.E. Pierre Petit de Julleville archevêque de Rouen. Elle sort de l’atelier Havard à Villedieu (Manche).



Le nouveau clocher fut moins élancé que l'ancien...


Voici ce que l’on peut lire en partie sur cette cloche

OFFERTE PAR ……………. DANS L’INCENDIE DU CLOCHER LE 30 JANVIER 1938
 J’AI ETE BENITE L’AN DE GRACE 1939
PAR S. E.  PIERRE  PETIT  DE  JULLEVILLE
ARCHEVEQUE DE ROUEN
 
ET NOMMEE PAR M. JACQUES DARCEL ….
ET MADAME CHARLES HULIN NEE ELIANE ….
MARIE BARBE THERESE
    FONDEUR VILLEDIEU

 

(Photographie du 27 août 1939, Ed. Dechamps – Duclair. Collection P. Bizet)





 
HAUT DE PAGE


 
_