Martial Grain a retrouvé ce document dans une petite caisse du 24e RI ayant appartenu à Edouard Decharvois. Ce fut l'un de nos premiers morts de la Grand Guerre car il est tombé le 22 août  1914 à Anderlue, en Belgique. Et il était aussi musicien. Les paroles de cette chanson sont d'un certain Georges Boulhan qui se qualifiait de "chanteur populaire normand". Qui le connaît ?

VIVE LA P'TITE DUCLAIRRAISE


Paroles de G.B.                        Chanson locale           air La Tonkinoise

1er couplet

J'quitte ma ville
Bien tranquille
Pour me donner d'l'agrément
Et j'm'amène l'esprit très clair
Dans la belle ville de Duclair
Dans les rues
Les avenues
Je n'vois que des minois charmants
Et dans le ravissement
Je m'écriais à l'instant
(au refrain)

3e couplet

Belles poitrines

Et mains fines
C'est ce qu'il y a rue d'l'Eglise
Pour trouver des filles très bien
Allez tous route de Barentin
Pas trop fières
Mais altières
C'est ce qu'il y a rue Douillères
Des attraits mignons et fragiles
On en voir route de Varengeville
2e couplet

Elles sont belles
Les d'moiselles
Qui se trouvent rue Pavée
On admire leurs maintiens
Celles de la rue des Moulins
Elles sont joyeuses
Et gracieuses
Celles de la rue du Bac
Mais celles qui n'sont pas en r'tard
Se trouvent dans la rue d'la Gare
4e couplet

Soit d'Ber'ville
Ou d'Varengeville
Vous serez de mon avis
Si j'vous dis que quai du Havre
Les jeunes filles aiment pas qu'on les navre
Elles sont mignonnes
Et Folichonnes
Ces sont des bijoux chéris
Celles de la rue Grand-Jean
Et celles du quai de Rouen
Refrain

Vive la p'tite Duclairraise
C'est un bibi c'est un bijoux à la Française
En s'maine comme les jours de fête
Elles vous font tourner la tête
Je donn'rais bien ma flanelle
Pour un bébé pour un bécot de l'une d'elle
Ma chaîne et ma montre en or
Pour posséder ce trésor






















La musique de la Petite Tonkinoise fut composée par Vincent Scotto. À l'origine, la chanson s'intitulait El Navigatore, avec des paroles de Georges Villard (vers 1898). Puis le texte de la Tonkinoise fut écrit par Henri Christiné. La Petite Tonkinoise a été interprétée par Polin, Joséphine Baker et bien d'autres, et a connu un immense succès.

Le nom de Georges Boulhan figure sur le monument aux mort de Pîtres, dans l'Eure.

Haut de page