LES MARÉES EN SEINE
Bienvenue dans les archives de Sequan@ Normandie


INTRODUCTION

La Seine est un fleuve qui est soumis aux influences de la marée. C'est ainsi que quatre fois par jour, le courant change de sens... la marée "monte" et "descend" selon un balancement régulier mais d'amplitude variable.
Elle se fait sentir jusqu'aux écluses d'Amfreville-sous-les-Monts soit 144 km à l'intérieur des terres.
Pour comprendre ce phénomène complexe des marées en vallée de Seine, voici quelques explications :
Caudebec-en-Caux / Seine Maritime/ Normandie
marnage (amplitude entre marée haute et marée basse) : environ 5 m
6 heures après...
Photos : SEQUANA-NORMANDIE (copyright)

Les acteurs de la marée : la LUNE et le SOLEIL

Si la terre était isolée dans l'univers, les seules forces à s'exercer seraient les forces de pesanteur (responsables de la chute des corps).
A supposer que la Terre soit une sphère parfaite, la surface de l'eau prendrait, elle aussi, une forme parfaite. (voir schéma 1)

Mais la Terre n'est pas isolée ; la Lune et le Soleil ont une influence sur elle :

  • La Lune : satellite naturel de la Terre, tournant en 29 jours (lunaison). La distance Terre-Lune varie entre 356 400 km et 406 700 km.
  • Le Soleil : la Terre tourne autour du soleil en 365,24 jours
Dans le phénomène des marées, on constate que la Lune a une influence plus grande que le Soleil. Les océans réagissent.
La surface des océans prend la forme d'un ballon de rugby pointé vers la Lune. (voir schéma 2)

 



Schéma 1
Dans le cas d'une Terre isolée et immobile dans l'espace : forces de pesanteur et niveau de l'océan
Schéma 2
Déformation de la surface de l'eau sous l'influence de la Lune

Les phases de la Lune conditionnent les marées

Pour rendre compte des variations quotidiennes des marées, les hydrographes ont inventés le "coefficient de marées".
Ce chiffre théorique varie de 20 à 120.

1 - Si le coefficient est inférieur à 75 = marées de Morte-eau = petite marée
Les plus faibles coefficients de marées correspondent au PREMIER et au DERNIER QUARTIER (voir schéma ci-dessous)

2 - Si le coefficient est supérieur à 75 = marée de Vive-eau = grande marée
Les plus forts coefficients de marée correspondent à la NOUVELLE LUNE et à la PLEINE LUNE. (voir schéma ci-dessous)
 


NOUVELLE LUNE

Les 3 astres sont alignés.
Les forces s'additionnent.
Les marées sont importantes
= marées de vive-eau


PREMIER QUARTIER

Les 3 astres forment un angle droit.
Les forces se contarient.
Les marées sont faibles
= marées de morte-eau


PLEINE LUNE

Les 3 astres sont alignés.

Les forces s'additionnent.
Les marées sont importantes
= marées de vive-eau


DERNIER QUARTIER

Les 3 astres forment un angle droit.
Les forces se contrarient.
Les marées sont faibles
= marées de morte-eau

3 - Si le coefficient est supérieur à 110 = marée d'équinoxe

A proximité de chaque équinoxe (mars-avril et septembre-octobre), les marées sont un peu plus fortes. Ces marées sont dues au fait que le soleil passe dans le plan de l'équateur. Attention : ces marées ne sont pas dues à la proximité du Soleil, contrairement à ce que l'on entend parfois (le soleil est au plus proche de la Terre le 3 janvier)
Ces jours-là... la mer se retire particulièrement loin...

En vallée de Seine, au moment des marées d'équinoxe, on pouvait voir le phénomène du MASCARET.

 
4 - Si le coefficient est supérieur à 116 = très grande marée d'équinoxe = marée exceptionnelle
Elles ont lieu tous les 4 ans et demi :1993 ; 1997 ; 2002...

  marée basse à Duclair      .... 6 heures après....  marée haute à Duclair
Remarquez le plan d'inclinaison du tablier du bac de Duclair....
Photos : Paul BONMARTEL (COPYRIGHT)
 
 

NB : LE MARNAGE varie selon les coefficients de marée.

  • entre 7 et 9 mètres à l'estuaire
  • entre 3 et 5 mètres à Caudebec-en-Caux
  • entre 1 et 2 mètres à Rouen
Dossier créé par SEQUANA-NORMANDIE
avril 1999
modifié le 13 avril 2000


 






LAISSER UN COMMENTAIRE
















Haut de page



Retour aux sources




Sequan@ Normandie
© Nathalie Lemière




















Les archives de Sequana Normandie sont hébergées
par le Journal de Duclair, sistership du Pilote de Caudebec


Site  propulsé par

depuis le siècle passé