Sept hommes de Bardouville périrent durant la Première Guerre mondiale. 107 familles financèrent les deux tiers du monument qui fut inauguré le 31 mai 1921.


Jules CLEPOINT, 2e classe au 224e régiment d’infanterie. Tué à l’ennemi, le 25 août 1914 à Leval (Nord).

Léon VASSE 2e classe au 46e régiment d’infanterie. Mort de ses blessures sur le champ de bataille,
le 11 juin 1915 à Vauquois(Meuse), secteur de Verdun.
Gaston ROUGEOLLE : 2e classe au 74e régiment d’infanterie. Mort de ses blessures, le 24 juin 1915 à Beaumont en Artois (Pas de Calais).
Charles DUFORESTEL 2e classe, canonnier servant au 9e régiment d’artillerie de campagne. Mort de ses blessures sur le champ de bataille, le 11 juillet 1916 à Caix (Somme).
Raoul THUILLIER 2e classe au 164e régiment d’infanterie. Mort entre le 10 et 29 juillet 1916 à Biaches (Somme).
Alfred PORCHER 2e classe au 59e régiment d’infanterie. Décédé le 2 septembre 1918 des suites de maladie à l’asile de Dury (Somme). Inhumé au cimetière militaire de l’asile de Dury. A obtenu la mention « Mort pour la France ».
Philippe MAZE 2e classe, mitrailleur au 8e régiment de marche de tirailleurs. Décoré de la croix de guerre.Mort de ses blessures sur le champ de bataille le 14 décembre 1916. Tranchée de la commune de Bras-sur-Meuse, secteur de Verdun.

Le monument aux morts Philippe Maze


Sources

Le Corset rouge
Mémoire des Hommes