Un soir qu'en son palais de Rouen, Rollon s'inquiétait encore de l'avenir des terres qu'il venait d'arracher aux Francs, l'un de ses écuyers fit subitement irruption dans la salle d'honneur.

— Monseigneur, lance le soldat genou à terre, je viens d'apprendre ce qu'il adviendra de votre race et du duché de Normandie. Et ça, je le tiens d'un homme étrange...

— Mais relève-toi, s'empressa Rollon, relève-toi et parle !..

— Je me trouvais sur la route de Jumièges et m'apprêtais à regagner Rouen. Quand soudain, près du fleuve, mon cheval se cabra et faillit bien me désarçonner. 

J'avais mille peine à maîtriser ma monture lorsque mon regard fut attiré par une vision extraordinaire. Là, à une centaine de pas, un cavalier semblait glisser sur le fleuve. Dans la brume, sur ma Foi, il traversait la Seine et l'on eut dit que les sabots de son cheval effleuraient à peine l'eau. 

Le temps de me signer, l'homme avait déjà atteint l'autre rive, juste devant la forêt de Jumièges. Aussitôt, je fondai sur le bac et ordonnai aux deux moines de me passer céans sur l'autre bord de la rivière. Quand je débarquai, le mystérieux cavalier avait tout bonnement disparu. J'eus beau fouiller les bois, longer les rives. Personne. 

Le froid venant, j'entrai dans une hôtellerie pour m'y réchauffer. Dans la salle se tenait un homme assis. Seul. Je reconnus à sa mise un chevalier. Je ne sais quelle force me guida. Mais j'allai vers lui en obtenant la permission de m'attabler face à lui. Tout de noir vêtu, l'inconnu avait le visage grave, un regard ardent qui fouillait le mien.

- J'ai parcouru quatre-vingts lieues pour vous voir, savez-vous ?..Du doigt, il traça un dessin sur la table. 

- Je suis passé par Avranches et Falaise comme le vent... Et me voilà pour répondre à la question que se pose ton seigneur. Un jour le duché de Normandie s'étendra au-delà des mers et le septième duc de sa dynastie en sera le roi. 

Puis il se leva. De sa haute taille, l'étrange cavalier me salua et s'apprêtait à sortir.

 Mais qui donc êtes-vous Messire ?..

— Je suis le cavalier venu du Mont Saint-Michel pour transmettre à ton maître la révélation...

Quand l'écuyer eut fini son récit en le jurant véridique, Rollon resta un moment pensif devant les flammes de la haute cheminée. Ainsi son duché résisterait si bien aux convoitises qu'il deviendrait un jour un puissant royaume. Ainsi sur son trône serait un roi de son sang. 

Peut-être s'appellerait-il Guillaume. Comme son fils...

Voilà une bien belle prophétie. Malheureusement anachronique. Au temps où Rollon tenait la Normandie, l'abbaye de Jumièges n'était alors que des ruines désertées par ses moines. Ce n'est que sous Guillaume Longue Epée que deux ermites en relevèrent les nobles débris.

Haut de page