Un demi-siècle d'histoire ! Qui, dans la région, n'a pas eu un proche, employé aux ACSM ! Aujourd'hui, une association s'attache à la mémoire de cette grande entreprise humaine : Le Trait naval...


"Notre association est assez récente, explique son président, Serge Lepême. Nous sommes environ 40 personnes, tous sont pratiquement issus des chantiers du Trait.
"Nous disposons d'un fonds photographique que nous exposons lors des journées du Patrimoine ( en septembre ) aux dires des visiteurs ça semble apprécié.
"Nous sommes sans cesse à la recherche de documents, outillages et autres objets liés aux chantiers.
Par ailleurs nous nous intéressons également à la cité du Trait qui doit son développement antérieur aux chantiers."

Un peu d'histoire...


1916. Les Allemands occupent l'Est et le Nord de la France. Rouen est alors le premier port de France et la Seine devient l'axe majeur du ravitaillement du pays. Pour contrer la flotte ennemie, un nouveau chantier naval est construit au Trait. Il est confié à l'armateur Hypolite Worms.

De 1920 à 1972, les ACSM vont lancer 208 navires sophistiqués dont 38 pour l'Armée. C'est là, le 8 septembre 1964, que sera baptisé le Jules-Verne, premier méthanier jamais construit en France. Ce jour-là, pas moins de quatre ministres entourent le petit-fils de l'écrivain. Le chantier compte alors jusqu'à 2 500 ouvriers. Ils sont au sommet de leur savoir-faire. Et puis, en 1972, c'est la fermeture. Douloureuse...

Idée cadeau !..


Outre ses expos, sa quête de mémoire, l'association met le fruit de ses recherches à la disposition du grand public. Elle a numérisé l'intégralité du Journal du Trait. Un coffret de deux DVD est vendu au prix de 15€. Compter 4,50€ en sus pour frais d'envoi. 

Elle en a fait de même pour Le Calfat, journal interne au chantiers de 1946 à 1960 et vendu au même tarif.

 

Renseignements


Le Trait Naval d'Hier, Serge LEPEME. Tél : 02 35 37 06 05. Courriel : sergelepeme@orange.fr