A la Révolution, Robert Seigneur est le premier instituteur public de Varengeville. Avant lui, curés et paroissiennes ont enseigné dans une maison attenante à l'église...


Liberté                                                                                                              Egalité

Aux citoyens composant le jury d'instruction publique du district d'Yvetot,

Expose le Citoïen Robert Seigneur que la confiance de ses Concitoïens lui a conféré l'honorable fonction d'instituteur dans la commune de Varengeville ; désirant, citoyens, continuer de remplir ces fonctions & ce conformer aux loix relatives a la nouvelle organisation de l'instruction publique, l'exposant vous représente, Citoïens, qu'un zele vraiment républicain ; qu'un attachement sincère aux vrays principes et quelques connaissances des éléments de la langue française, de l'arithmétique et de la géographie : des mœurs pures sont des titres qui doivent déterminer votre choix pour le continuer dans la place d'instituteur à Varengeville ou il a déjà son établissement.

Seigneur

Présenté ce 12e nivose, l'an 3ème de la république française une & indivisible.

Le 13, le conseil général de la commune appuyait cette demande en séance publique. Une lettre fut signée par Drouet, officier, Vatier, maire, Quibel, M. Cornier, Duvy, off. Cotard fils, Delamare, offi, Fontaine, notable. La marque de Pierre Delacroix, J Nicole, Sehet, agent, Delafenaistre, F Bourgeois.

On tire sur l'instituteur


Le commissaire du directoire, Dinaumare, évoque ce fait divers le 22 floréal an 4 : "Un instituteur de Saint-Pierre de Varengeville a été blessé d'un coup de fusil nuitamment en passant le long d'une masure, il a porté sa plainte devant le juge de paix qui instruit cette affaire. Rien à encore transpiré."

Rouen, le 25 thermidor an VIe se la République française, une et indivisible

L'administration centrale du département de la Seine-Inférieure à l'administration municipale du canton de Duclair.

Vous recevrés ci joint, citoyens, l'acte de nomination du citoyen Seigneur à la place d'instituteur national dans la commune de N. De de Varengeville. Nous vous invitons à le lui transmettre avec l'exemplaire du reglement et des arrêtézs des 27 Brumaire et 18 Pluviose dernier que nous vous adressons également.

Procédés sans délai a son installation et surtout informés vous la rédaction du procès verbal qui nous sera envoyé de suite aux dispositions de notre circulaire du 24 Pluviose an 5e.

Secrétaire de plusieurs mairies, Le Seigneur sera finalement destitué le 12 mai 1811 et remplacé par Alexandre Lanfray. Théoriquement. Car il continue d'enseigner en 1813...

Texte numérisé aux archives départementales par Jean-Yves et Josiane Marchand. Transcription : Laurent Quevilly.

Quelques dates, quelques enseignants...

Sources: Jean-Pierre Hervieux, Gilbert Fromager.

L'école des gaçons (bourg)

1795 : Robert Seigneur au presbytère de N.-D. De Varengeville.
1811 : Alexandre Lanfray.
1838 : l'école est située route de Duclair, chez le sieur Delafenestre.
1848 : EugèneLemercier
1812 : Alexandre Lanfray.
1841 : Ange Louis Langray
1848 : Eugène Lemercier.
1851 : François Eugène. Capitaine.
1856 : acquisition de la boutique Drouet pour usage d'école.
1857 : André Joseph Hamelin.
1868 : Edouard Deliencourt.
1875 : Eugène Desanglois.
1879 : Gustave Delassaux.
1882 : une seconde classe en mairie. On demande un adjoint.
1886 : adjudication pour la construction d'une nouvelle école.
1891 : Alfred Langlois. Henri Dubois (instituteur adjoint).
1896 : Eugène Heurteaux.
1897 : Gustave Marcotte (instituteur adjoint).
1899 : Oscar Delarasse (instituteur adjoint).
1902 : Eugène Heurtaux
1913 : M. Lamblin, Léon Bouvard.
1921 : Charles Dumesnil et Blanche Rubin.
1932 : M. Mouille, M. Mallet.
1950 : Charles Carré, Jeann Carré.
1950 : M. Barras.
1961 : M. Brunet.
L'école des filles

1841 : Victoire Delaroche, religieuse.
1846 : sœur Césaire
1851 : sœur Saint-Michel (Marie-Anne Aubourg).
1864 : Soeur Berthe. L'école libre des filles devient publique.
1868 : construction d'un nouvelle école.
1869 : sœur Saint-Pierre (Félicité Quertier).
1875 : sœur de l'Incarnation (Mlle Eigle).
1878: sœur Saint-Liguori (Mlle Lannel).
1880 : sœur Saint-Cyprien.
1881 : Maria Giffard, Louise Le Quellec (adjointe).
1891 : Maria Roquelin, sœur Césaire, Clémence Mirey (adjointe).
1911 : Jeanne Bodson, Marthe Blard.
1914 : Elise Turquier.
1921 : Marthe Bodson, Madeleine Julien.
1926: Marthe Bodson, Marie Rose Petit, Mme Commun.
1932 : Mme Thierry
1933 : Mme Arson.
1938 : Mme Cantyn
1945 : Mlle Charlet
1946 : Mlle Vidalenc.
1949 : Mme Barras, Mme Carré,
1950 : Mlle Vidalenc (directrice), Mme Danger.
1964 : Mme Barras.
L'école du Paulu

1933 : Charles et Adrienne Ranger
1937 : Roger et Simone Leroy.
1940 : Maurice Delhaye et Paulette Frédéric.
1944 : Félix et Odette Poret.
1945 : André et Julia Pougeade .
1958 : Marthe Andrieu et Oile Drouet.
1959 : Philippe et Jeanine Giardelli.
1962 : Donatella Montagner.
1963 : Joëlle Lambert.
1967 : Alain et Marianne André.
1968 : Maul et Marie Rousseau.
1969 : Jean-Claude et Colette Foucrier.
1979 : Monique Blandin.
1995 : Sylvie Giffard.
1996 : Françoise Delaporte.



Apportez votre contribution par des photos de classe, des anecdotes, des précisions...