Un document non daté, sans doute des années 1793/94 dresse l'inventaire du patrimoine campanologique du canton de Duclair.

Commune Nombre de cloches et commentaires Dossier
Duclair Deux cloches une de 1000 livres, une de 800.
Yainville Une cloche de 200 
Jumièges et hameaux 11 cloches à l'abbaye et 3 à la paroisse dont la municipalité n'a pu dire le poids. 
Le Mesnil-sous-Jumièges Une cloche de 300
St-Pierre-de-Varengeville Deux cloches dont une cassée
Le Trait Une cloche de 300
St-Paër Deux cloches, une de 1200, une de 900
Ste-Marguerite Deux cloches, une de 1000, une de 800
Le Vaurouy Une cloche de 200 
Aulnay Une cloche de 120
Les Vieux Une cloche de 175
Villers-Chambellan Deux cloches dont on ne connait point le poids
N.-D. de Varengeville Une cloche de 400
Ecalles-Villers .............
Total 7395 l.
Communes rattachées depuis...
Hénouville

Source : ADSM/L1685

L'énigme

Il est à noter qu'en 1793, le Vaurouy déclare deux cloches, l'une de 300, l'autre de 200. Manifestement, celle de 300 s'est envolée pour rejoindre Rome à une Pâque quelconque.En 1823, Chéron, dernier adjoint de la commune, implore le préfet pour conserver la cloche du Vaurouy :

"J'ai l'honneur de réclamer de votre bienveillance, au nom de tous les habitants de la commune du Vaurouy, la cloche de l'ancienne église de cette dite commune, qui est de très peu de valeur, pour servir aux travaux journaliers de la culture et pour servir aussi en cas d'événement d'incendies dans cette campagne dont les habitations sont escarpées et presque toutes couvertes en chaume, ce qui peut être d'une très grande utilité dans un moment funeste.

Monsieur le préfet, l'église de cette commune, dont les matériaux viennent d'être vendus par adjudication publique le 27 avril dernier d'après votre autorisation et dont on réserve une petite chapelle sur laquelle nous pourrions remettre cette petite cloche pour nous servir au besoin plutôt que de la laisser aller à la commune de Duclair qui en a déjà trois fortes.

Au nom des habitants de cette commune, Monsieur, le préfet, comme il n'existe point de maire puisqu'il est décédé et que je suis l'adjoint, je vous prie de nous accorder cette petite cloche qui servira en outre pour la sépulture des habitants. Je suis persuadé, M. le préfet, que réclamant votre indulgence, votre humanité et même toute votre clémence, vous voudrez bien nous accorder cette demande. Me disant avec le plus profond respect, Monsieur le préfet, votre très humble et très obéissant serviteur, Chéron, adjoint. Vaurouy, le 22 mai 1823."



Cloche exposée dans le hall de la mairie de Duclair. Datée de 1841, elle mesure 42cm et pèse environ 50 kg. On pense qu'elle proviendrait du Vaurouy.

Qu'est vraiment devenue la cloche du Vaurouy signalée en 1823 ?